Tout sur l'aménagement et l'entretien d'une pelouse

Tout sur l’aménagement et l’entretien d’une pelouse

Vous voulez avoir une belle pelouse au jardin, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? L'aménagement d'une pelouse est relativement laborieux et l'entretien d'un gazon prend du temps également. Nous vous expliquons comment vous y prendre.

Préparer le terrain

Avant de pouvoir aménager votre pelouse, il convient de préparer le terrain. Le sol ne peut pas contenir de pierres, de racines ni d'autres déchets. Commencez dès lors par retourner la terre à la bêche ou à la motobineuse. La couche supérieure du sol (sur 30 centimètres environ) doit en tout cas être nette, fine et ameublie de manière à permettre à l'herbe de bien s'enraciner, qu'il s'agisse de plaques ou de semis. Veillez aussi à bien égaliser la surface au râteau. Pour donner le meilleur départ possible à votre gazon, pensez à fertiliser le sol au préalable. Optez de préférence pour un engrais écologique spécial gazon.

Aménager la pelouse

Vous pouvez, au choix, poser des plaques de gazon ou semer la pelouse. La pose d'un gazon en plaques est plus facile et plus rapide, mais cette solution est plus coûteuse. Si vous choisissez de semer la pelouse, faites-le de préférence lorsque le sol est chaud et humide. De manière générale, la meilleure période pour semer du gazon est comprise entre la fin août et la fin octobre. Vous pouvez aussi le faire au printemps, mais vous devrez alors arroser plus régulièrement pour garder le sol humide. Un gazon en rouleaux peut être posé en principe toute l'année, sauf lorsqu'il gèle.

Semer la pelouse

Avant de commencer à semer, assurez-vous que la terre soit bien humide, et arrosez-la au besoin. Vous pouvez facilement semer les graines à l'aide d'un épandeur. Ratissez ensuite légèrement la terre. Les premiers brins d'herbe apparaîtront au bout d'une quinzaine de jours. Il est important de ne pas marcher sur la pelouse au cours des premières semaines pour ne pas abîmer les jeunes pousses d'herbe.

Dans notre article "Aménager une pelouse", nous expliquons en détail comment procéder.

La première tonte

Pour passer la tondeuse la première fois, attendez que les brins d'herbe aient atteint une dizaine de centimètres. Veillez aussi à ne pas tondre trop court. Lorsqu'elle est coupée court, l'herbe risque de se dessécher et de s'user plus rapidement. Les premières fois que vous tondez votre pelouse, respectez une hauteur de coupe de 4 centimètres. Et lors de la dernière tonte de la saison, laissez l'herbe un peu plus longue pour qu'elle puisse accumuler suffisamment d'énergie pendant l'hiver. Notre article "La bonne hauteur de coupe pour la pelouse" vous en apprendra davantage à ce sujet.

L'entretien de la pelouse

Pour profiter le plus longtemps possible d'une belle pelouse, il est important de bien l'entretenir. Il faut penser en temps et en heure à la tondre, à la fertiliser, à la débarrasser de la mousse et du feutre, à la scarifier...

  • Printemps – Lorsque l'herbe reprend sa croissance, il faut aussi reprendre les tontes. En mai et juin, au plus fort de la croissance, il vaut mieux passer la tondeuse deux fois par semaine. Si votre pelouse contient beaucoup de mousse ou du feutre, il faudra penser à la scarifier en mars ou en avril. Vous voulez fertiliser votre pelouse ? Faites-le alors une première fois au mois de mars, et répétez l'opération en juin et en octobre.
     
  • Été – Lors d'une période de sécheresse en été, pensez à arroser régulièrement votre pelouse, de préférence tôt le matin pour qu'elle puisse absorber l'humidité pendant la journée. Éventuellement, vous pouvez l'arroser en soirée si vous craignez que l'herbe brûle. N'arrosez en tout cas jamais la pelouse en journée, lorsque le soleil tape et que la température est au maximum. En juin, vous procéderez donc à une deuxième fertilisation.
     
  • Automne – À l'automne, la croissance de l'herbe ralentit, et vous devrez la tondre moins souvent. En octobre, vous pouvez encore fertiliser la pelouse au moyen d'un engrais spécial d'automne. Il fournira à votre pelouse des nutriments supplémentaires utiles en hiver. Lors du dernier passage de la tondeuse, fin octobre/début novembre, réglez la hauteur de coupe un peu plus haut (à 5 centimètres environ) pour protéger l'herbe contre le gel.
     
  • Hiver – Pendant l'hiver, laissez donc la pelouse le plus possible tranquille. Évitez d'y circuler lorsque l'herbe est mouillée ou lorsqu'il gèle : vous risqueriez de l'abîmer. Sur un terrain acide, l'herbe pousse mal. Pour préparer le printemps, vous pouvez épandre de la chaux sur un sol acide en février ou en mars. Mais effectuez au préalable un test de sol pour savoir si le chaulage est nécessaire.

Problèmes fréquents

Même en entretenant votre pelouse dans les règles de l'art, il arrive que des problèmes surgissent. Petit tour d'horizon des problèmes les plus fréquents :

  • Adventices – La présence d'adventices dans la pelouse s'explique surtout par un gazon de mauvaise qualité, dû à un manque de nutriments dans le sol ou à un manque d'eau en été. La plupart des adventices disparaissent lorsque la pelouse est tondue régulièrement, mais pour venir à bout des adventices à racines, mieux vaut les éliminer entièrement à la main.
     
  • Mousse – La mousse apparaît rapidement dans une pelouse tondue trop court et dans les zones ombragées, où l'herbe est moins dense. Une bonne fertilisation et une hauteur de coupe correcte vous permettront d'éviter ce problème. Une autre façon d'en venir à bout et de scarifier la pelouse. Lisez plus sur l'utilité et l'effet de la scarification.
     
  • Vous voulez en savoir plus sur les problèmes de pelouse, comme les moisissures et les plaques jaunes, et sur la manière de les traiter ? Lisez donc l'article sur les problèmes de gazon les plus fréquents.
Tuinkalender Calendrier du jardin

Découvrez un aperçu de tous les travaux de jardinage par mois dans notre calendrier du jardin.

Consultez le calandrier du jardin

Cookies sur le site web STIHL

Nous utilisons des cookies pour vous donner la meilleure expérience possible sur notre site web. Si vous continuez sans changer vos paramètres, nous concluons que vous êtes d'accord de recevoir les cookies du site web STIHL. Sachez que vous pouvez  toujours changer vos paramètres.

OK