Guide du jardin : planifier et planter des vivaces

Grâce à la grande variété de plantes vivaces, il est facile d’agencer un jardin qui sera une source de joie année après année.

Un massif coloré de fleurs vivaces dans un jardin à côté d’une clôture en bois

Plantation de vivaces : laissez libre cours à votre créativité

La plantation d’un parterre de vivaces offre de merveilleuses opportunités de création. Les plantes vivaces poussent et persistent pendant plusieurs années. En planifiant efficacement l’agencement de votre parterre, vous pouvez obtenir une palette de couleurs qui varie toute la saison grâce à des plantes qui fleurissent en succession. Ce guide vous accompagne tout au long des phases de création, de planification et de plantation d’un massif dédié aux vivaces, bien que vous pussiez utiliser une grande partie des informations pour une plantation à plus petite échelle, et même dans des conteneurs.

Choisissez la partie de votre jardin que vous voulez décorer avec des plantes vivaces. Réfléchissez à la taille de votre parterre de plantes et de fleurs vivaces, en fonction de l’espace disponible et de vos ambitions plus générales en matière d’agencement de jardin. Vous pouvez créer votre parterre de vivaces à côté d’un mur ou d’une bordure, ou comme un massif en « îlot » au milieu d’une pelouse.

Jardin avec une pelouse, une clôture en bois, une brouette et des pots de fleurs à l’ombre d’un arbre à l’arrière-plan

Identifiez les conditions de croissance

Réfléchissez soigneusement à l’emplacement de votre massif de vivaces. Quel est le type de sol et quel est le degré d’ensoleillement de cet emplacement ? Ces questions auront une grande influence sur le choix des vivaces que vous pourrez faire pousser avec succès : une échinacée aimant le soleil ne s’épanouira jamais si elle ne reçoit que quelques heures de soleil chaque jour à cause de bâtiments faisant de l’ombre, par exemple. Offrez-lui un massif en plein soleil afin qu’elle puisse s’imprégner de soleil pendant de nombreuses heures chaque jour.

Une personne déterre du gazon dans le jardin avec une bêche pour planter un massif de vivaces

Planter des plantes vivaces : le bon moment pour le faire

Le printemps est le moment idéal pour concevoir et planter un parterre de vivaces, car s’il n’y a normalement plus de risque de gelées, les températures ne sont pas encore trop élevées. Les herbacées en particulier doivent être plantées au printemps pour bien pousser. Vous pouvez également planter des vivaces à l’automne, puis les protéger par des paillis épais pour l’hiver. Les bulbes à floraison printanière font exception : ces plantes vivaces populaires doivent être plantées à l’automne, si bien que vous ne les trouverez généralement dans les jardineries qu’à cette période de l’année.

Si vous choisissez d’aménager votre parterre de fleurs vivaces à l’automne, il est vraiment important de recouvrir la terre de paillis après la plantation. En effet, vos nouvelles plantations sont particulièrement vulnérables aux dommages dus au gel, car elles ne sont pas encore enracinées. Par temps très froid, le gel de l’humidité dans le sol peut entraîner un soulèvement dû au gel, qui se traduit par un déplacement des plantes voire leur déracinement en raison du soulèvement répété de la terre qui gèle et dégèle à maintes reprises. Ce phénomène peut faire subir des dommages sévères aux plantes. Une couche généreuse de paillis après la plantation de vos nouveaux ajouts doit empêcher la terre de devenir trop froide et ainsi mieux protéger vos plantes vivaces.

Création et plantation d’un parterre de vivaces : instructions détaillées

Un massif de vivaces dans votre jardin peut prendre de nombreuses formes et avoir un grand impact visuel. Vous pouvez opter pour un jardin de rocaille, un luxuriant îlot fleuri sur la pelouse ou créer une touche de couleur audacieuse sur un côté de votre maison.

Étape 1 : choisir l’emplacement

Avant de prendre des décisions concernant les plantations de votre massif, pensez à son emplacement. En particulier, son exposition à la lumière (plein soleil, mi-ombre ou ombre) sera déterminante pour savoir quelles plantes vivaces pourront prospérer. Vous devez disposer de ces informations avant de commencer à réfléchir aux plantes que vous souhaitez. La qualité de votre sol est également importante : est-il sablonneux ou très argileux ?

Une exposition en plein soleil ou à mi-ombre est idéale pour une vaste gamme de plantes vivaces, mais vous pouvez aussi envisager des plans de plantation magnifiques pour un endroit ombragé.

Soleil Au moins 6 heures de soleil par jour
Mi-ombre

3 à 6 heures de soleil par jour

Ombre Moins de 3 heures de soleil par jour

Pensez à l’agencement

Vous souhaitez choisir une thématique pour votre parterre ou vous avez une idée bien précise en tête ? Il existe de nombreuses façons d’aborder ce sujet et de nombreuses variables à prendre en compte. Vous pouvez opter pour un parterre d’une seule couleur ou faire preuve d’audace, ou encore préférer un jardin de style cottage anglais. Quand souhaitez-vous que votre parterre de vivaces atteigne son apogée en termes de floraison ? Voulez-vous créer des espaces entre les plantes fleuries en ajoutant des graminées ? Laissez libre cours à votre imagination.

Personne pressant une poignée de terre pour déterminer le type de sol

Tout est question de terre et de soleil

Prenez note de la qualité du sol de votre massif de vivaces et de son ensoleillement. Les sols secs et sablonneux ne conviennent pas aux plantes demandant beaucoup d’eau ; les sols argileux laissent passer l’eau difficilement, sont durs à cultiver et ne sont pas l’idéal pour les plantes vivaces tolérantes à la sécheresse ; les sols limoneux font le bonheur du jardinier car ce sont d’excellents alliés. Les paquets de semences contiennent des informations sur les préférences et les besoins de chaque plante. Ne vous en faites pas si votre espace n’offre pas des conditions de plantation parfaites : il existe des vivaces adaptées à chaque situation.

GANTS PRATIQUES POUR LE JARDINAGE

Une personne portant des gants repique un jeune plant dans la terre

Espacer vos plantes

Les vivaces doivent généralement être plantées à une certaine distance les unes des autres, de sorte qu’elles aient suffisamment d’espace pour bien se développer, aussi bien sous terre qu’au-dessus. L’espace entre deux plantes vivaces doit correspondre à environ un tiers de la hauteur finale prévue de la plante. En appliquant cette règle, un massif nouvellement planté aura souvent l’air assez nu. Mais en suivant les instructions sur les distances, les espaces vides disparaîtront dès que vos plantes grandiront.

N’oubliez pas le point de vue

Si vous prévoyez de placer votre parterre de vivaces devant votre maison ou un mur, vous pouvez opter pour une plantation sur plusieurs niveaux pour un impact maximal. Il suffit de planter les vivaces plus hautes à l’arrière et les vivaces plus petites vers l’avant. Vous pouvez appliquer le même principe à un massif en ilot, mais les plantes vivaces plus hautes doivent alors être plantées vers le milieu. Cet agencement vous permet d’utiliser une grande variété de vivaces et de les présenter au mieux.

Ajouter des annuelles pour remplir les espaces

Si votre parterre de vivaces comporte des vides, vous pouvez planter quelques annuelles pour ajouter de la couleur. Sinon, vous pouvez combler ces plaques de terre nue avec un paillis composé des déchets séchés de la tonte de la pelouse, de terreau de rempotage ou d’un terreau de feuilles mortes ne contenant pas de mauvaises herbes.

Étape 2 : préparation du sol

Homme pelletant du terreau depuis une brouette dans un massif de terre nue

Commencez par retirer les mauvaises herbes et les pierres de la surface de la zone que vous utiliserez pour votre massif de vivaces. Si du sureau hièble est présent, arrachez-le avec précaution avec ses racines.

Ensuite, ameublissez le sol sur une profondeur d’environ 15 centimètres. Ajoutez un produit de préparation du sol, du terreau ou de la farine d’os pour améliorer la qualité de la terre. Le sol argileux bénéficie en particulier de ce bêchage avant de commencer les plantations, car il permet à l’eau de pénétrer plus facilement et garantit que le sol reçoit suffisamment d’oxygène. Vous pouvez également ajouter du sable et du terreau pour améliorer le drainage si le sol est lourd. Enfin, ratissez la terre pour la niveler.

Personne avec un équipement de protection cultive la terre dans un jardin avec un combisystème STIHL avec sarcleuse

Sarcleuse BF-KM

Si la zone est envahie de végétation et si la terre est très compacte, il serait utile de la bêcher pour bien la retourner. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un outil tel que le combisystème STIHL avec sarcleuse.

Si vous plantez un jardin de rocaille avec des plantes vivaces, recherchez des plantes qui préfèrent la sécheresse. Il s’agit de variétés qui proviennent de régions aux conditions de végétation difficiles, comme les régions montagneuses. Ces plantes sont souvent dites de type alpin. Elles nécessitent un excellent drainage. Par conséquent pour planter des vivaces, vous devriez préparer le sol en y ajoutant un peu de gravier ou de pouzzolane.

Homme plaçant des plantes en pot sur un massif de jardin

Étape 3 : mettre les plantes dans la terre

La terre est préparée, votre plan est finalisé - il est temps de planter ! Avant d’enlever leurs pots aux plantes que vous avez achetées, disposez-les sur le massif et déplacez-les jusqu’à ce que vous soyez satisfait(e) de l’aspect visuel du parterre.

Une fois que vous êtes satisfait(e) de l’agencement, vous pouvez passer à la plantation. Commencez par plonger les pots dans un seau d’eau jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles qui sortent des mottes racinaires, ce qui signifie que la plante a bien baigné et qu’elle est prête pour la plantation. Creusez un trou à l’aide d’une truelle de jardin ; il doit être suffisamment profond pour que le haut de la terre dans le pot soit au même niveau que la terre du massif.

Arrosez généreusement la terre du massif après avoir planté vos plantes vivaces. Cela garantira une bonne mise en place des plantes et leur développement.

Vivaces à planter : suggestions de variétés et idées d’agencement

Ces variétés fiables de plantes fleuries vivaces sont populaires auprès des jardiniers

Nom Emplacement Hauteur Période de floraison Couleur des fleurs Particularités
Rudbeckia lumineux (rudbeckia fulgida) Soleil, sol riche en nutriments Jusqu’à 70 cm Juillet à septembre Jaune ou jaune doré Formation de grappes et diffusion par les traçants. Vivace haute.
Géranium rustique Soleil, mi-ombre ou ombre selon la variété 40-90 cm selon la variété Mai à juin Bleu, violet, rose, blanc Nombreuses variétés. Couleur rouge automnale. Croissance dense. Peut être planté sous des arbustes, de bons compagnons pour les rosiers. Plante évitée par les escargots.
Astilbe Sol riche en nutriments, mi-ombre ou ombre. 20-100 cm selon la variété Juin à septembre Panicules touffues et lumineuses, blanches rouges ou roses Si elle est plantée en plein soleil, son sol doit être constamment humide. Formation de grappes.
Hélénie (helenium hybride) Soleil, sol riche en nutriments qui n’est pas trop sec 60-150 cm selon la variété Juin à octobre Jaune, rouge et presque toutes les couleurs mélangées Bonne source de nourriture pour les insectes. Il est préférable de diviser les plants tous les 3-4 ans afin de redonner de la vigueur à la plante et la multiplier.
Manteau de Notre-Dame (alchemilla mollis) Soleil, mi-ombre, ombre. Sol riche en nutriments et bien drainé, mais aussi sol argileux. 40-60 cm Juin et juillet Jaune verdâtre Plante appréciée par les abeilles, élimine les mauvaises herbes. Une taille après la floraison favorise une nouvelle croissance. Belle verdure.
Échinacée pourpre et autres variétés d’échinacée Soleil, mi-ombre. Sol riche en humus et nutriments, moyennement sec à humide. 80-100 cm Juillet à septembre Jaune, orange, rouge, blanc et couleurs mélangées Source de nourriture pour les abeilles, plante médicinale. Fertilisez avec du compost au printemps et regarnissez avec du purin d’orties.
Sauge des bois (salvia nemorosa) Plein soleil, le sol doit être bien drainé. Plante très peu exigeante. 30-50 cm selon la variété Juin à août Bleu, violet, blanc, rose Peut survivre avec peu ou pas de nourriture, parvient à prospérer sur sol sec.
Hostas hybrides Mi-ombre et ombre. Sol riche en nutriments. 30-60 cm selon la variété. Juin, juillet Rose pâle/violet Vivace aimant l’ombre avec feuillage décoratif. Plante très appréciée des escargots
Sédum reprise (sedum telephium) Sols sablonneux en plein soleil. 40-70 cm selon la variété

Août à octobre

Blanc, rose, rouge Taillez légèrement les tiges extérieures de la plante en mai. Elle sera ainsi plus robuste et pourra fleurir plus longtemps.
Pavot d’Orient (papaver orientale) Sol riche en nutriments et plein soleil 70-90 cm De mai à juin ou de juin à juillet selon la variété Rouge, orange, blanc, presque violet Les pavots perdent leurs fleurs et tiges après la floraison, il est donc préférable de les associer à des plantes vivaces à floraison tardive comme le rudbéckia pour éviter des vides dans le massif.
Pied d’alouette (delphinium hybride) Soleil, sol limoneux/sablonneux, riche en nutriments 100-180 cm Juin et juillet, septembre et octobre Blanc, bleu, bleu foncé Une bonne taille après la floraison favorise des floraisons supplémentaires.

Vivaces couvre-sol – halte aux mauvaises herbes

Nom Emplacement Hauteur Période de floraison Couleur des fleurs Particularités
Phlox rampant (phlox stolonifera) Soleil, endroits secs 5-10 cm Mai Rose, blanc, violet Adapté également aux sols secs en pente.
Thym-serpolet (thymus serpyllum) Plein soleil, sol pauvre en nutriments 5 cm Juin à août Violet, rouge Apprécié des abeilles et des insectes. Peut également survivre à de longues périodes sèches.
Géranium à feuilles de crêpe (geranium renardii) Soleil, sol sec, bien drainé 20-30 cm Juin à juillet Blanc avec veines violettes Produit des traçants courts, plante très peu exigeante. Idéal pour les rocailles.
Waldsteinie faux-fraisier (waldsteinia geoides) Mi-ombre, ombre 20-25 cm Avril à juin Jaune Plante appréciée des abeilles. Le waldsteinia ternata, plante de la même famille, peut prospérer dans des endroits où rien d’autre ne semble pousser.
Lampourde de Magellan (acaena buchananii) Soleil. Sol sec. 5 cm

Juin et juillet

Jaune, rouge Feuillage persistant, résistant aux escargots
Tiarelle cordifiolée (tiarella cordifolia) Mi-ombre, ombre. Sol riche en nutriments. 20 cm Avril à mai

Blanc crème

Feuillage persistant
Asaret d’Europe (asarum europaeum) Mi-ombre, ombre 10 cm Avril à juin

Brun, discret

Magnifiques feuilles brillantes, persistantes
Épimède (epimedium x rubrum et autres variétés) Mi-ombre ou ombre. Convient également aux endroits secs. 20-35 cm Avril à mai Jaune, blanc, rose, rouge Les feuilles d’automne disparaissent tout simplement dans le couvre-sol épais.
Heuchère (heuchera hybrides) Soleil ou ombre en fonction de la variété et du type. Sol riche en nutriments qui contient beaucoup d’humus. 20-40 cm, selon la variété

Juin à juillet

Blanc, rose, rouge

Vivaces à feuillage décoratif ; plus le sol est humide, plus les heuchères peuvent résister au soleil.

Concept de massif vivace : massif sur plusieurs niveaux, résistant à la sécheresse

Les plantes vivaces suivantes peuvent être plantées dans un massif résistant à la sécheresse de 2,5 x 2 mètres en les répartissant à votre gré. Les grandes plantes doivent être plantées à l’arrière et les petites vers l’avant.

6 sauges des bois (salvia nemorosa) « Blue Hill » : 20-50 cm de hauteur

9 gaillardes « Bourgogne » : 60-70 cm de hauteur

4 stipes cheveux d’ange (stipa barbata) : 50-80 cm de hauteur

3 rudbeckia hirta « Prairie Sun » : 80-100 cm de hauteur

2 sauges de Russie (salvia) « Blue Spire » : 100-120 cm

2 bulbes d’ail d’ornement (allium sphaerocephalon) : 90 cm de haut

Massif de plantes vivaces colorées dans un jardin

Conseils pour planter un massif de vivaces

Types de vivaces et densité de plantation

  Hauteur de la plante en cm Vivaces par m2
Fleurs vivaces 60-100 2
Plantes vivaces compagnes 40-60 5
Vivaces de remplissage 20-40 7-9
Plantes couvre-sol

max. 10

max. 15


Quelle est la fréquence d’arrosage des plantes vivaces ?

En règle générale, nous recommandons d’arroser les plantes moins fréquemment, mais plus généreusement. Une ou deux fois par semaine suffisent généralement, selon la météo et le type de vivaces que vous avez plantées. Pendant les périodes de sécheresse, arrosez vos plantes plus souvent, sans quoi leurs racines ne pourront pas se développer suffisamment profondément et les plantes vivaces seront moins robustes. Les plantes vivaces alpines et de prairie ont besoin de moins d’eau que les plantes fleuries vivaces.

Combien de plantes vivaces puis-je planter dans un massif ?

Planter des vivaces avec plusieurs plantes du même type donne un beau résultat visuel. Nous vous recommandons de ne pas planter plus de 6 ou 7 types de plantes vivaces dans un massif ; si vous avez plus d’espace, il suffit de rajouter plus de plantes de chaque type. En termes de mètres carrés, cela dépend de la taille des vivaces : plus la plante est haute, moins vous devez en planter par mètre carré. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet dans le tableau ci-dessus .

Ajout d’une bordure à votre massif

Personne portant des gants, utilisant un maillet pour créer une bordure de briques autour d’un massif de jardin

Établir une séparation entre le massif fleuri de la pelouse est plaisant à l’œil et fait paraître le massif bien ordonné. Si vous avez notamment un massif agencé en îlot, nous vous suggérons une bordure nette : des briques ou des grosses pierres sont un bon choix.

Si votre parterre de vivaces est disposé à côté d’une haie, les racines ligneuses de votre haie pourraient s’étendre dans le massif et étouffer vos vivaces. Pour éviter cela, vous pouvez insérer un morceau de géotextile de bassin, d’une largeur de 40 cm, verticalement dans le sol entre la haie et les fleurs, pour servir de barrière anti-racines.

Entretien annuel d’un massif de vivaces

Une fois vos plantes vivaces bien enracinées et implantées, elles ont besoin d’un apport d’engrais régulier. Les nutriments que vous ajoutez doivent cibler les plantes du massif et les conditions du sol. Le compost au printemps ainsi qu’un engrais biologique à long terme sont les meilleurs choix pour les plantes et l’environnement.

Si vous voulez récolter des fleurs coupées dans vos plantes vivaces, vous pouvez le faire à tout moment. La coupe des fleurs empêchera les vivaces d’investir trop d’énergie dans la production de graines et donc de s’affaiblir. La taille ne doit pas être radicale à l’automne car certains insectes aiment passer l’hiver dans les tiges mortes et les oiseaux mangeront les graines restantes. Il vous suffit de tailler les plantes vivaces qui ont de grandes feuilles tendres, car elles ont tendance à ramollir et éventuellement pourrir. Les sécateurs sont bien adaptés à la taille de ces plantes.

Résumé : planification et plantation d’un parterre de vivaces

  • Un parterre de plantes et de fleurs vivaces attirera tous les regards dans votre jardin. Laissez libre cours à votre créativité pour concevoir votre massif.
  • Le printemps est le meilleur moment pour créer un parterre de vivaces, car la plantation peut être immédiate.
  • Avant de créer votre massif vivace, vous devez établir un plan de plantation qui tient compte de l’emplacement, de la qualité du sol et de vos préférences en termes de couleurs et de fleurs.
  • Le massif doit être exempt de mauvaises herbes et de pierres. Préparez le sol en ajoutant du compost et de la farine d’os.
  • Tout d’abord, disposez les plantes vivaces dans leurs pots pour vérifier le résultat de votre agencement, puis trempez les mottes racinaires dans de l’eau avant de les planter dans le sol.
  • Les plantes et fleurs vivaces nécessitent généralement peu d’entretien. Il suffit de bien arroser le parterre, jusqu’à deux fois par semaine, et d’arracher les mauvaises herbes au fur et à mesure.

En savoir plus sur l’entretien du jardin