S’attaquer à un jardin sauvage : de l’envahissement à la maîtrise

Vous devez vous attaquer à une zone en friche ? Un jardin sauvage peut sembler décourageant, mais 5 étapes suffisent pour le nettoyer.

Jardin ombragé avec des hautes herbes, des feuilles mortes au sol et des arbustes et arbres denses

COMMENT S'ATTAQUER À UN JARDIN ENVAHI PAR LA VÉGÉTATION ?

Votre jardin a-t-il été mal entretenu ces dernières années ? Ou bien vous avez un coin envahi par la végétation que vous avez l'intention d'attaquer depuis un moment ? Cela signifie souvent beaucoup de travail. Mais ne vous inquiétez pas : le remettre en ordre est plus facile que vous ne le pensez. Avec notre guide pas à pas, vous ne vous perdrez pas dans les fourrés.

Étape 1 : obtenez une vue d’ensemble et établissez un plan

Parcourez votre jardin envahi de végétation en le regardant d’un œil critique pour étudier en détail la situation, en vous demandant quelles plantes poussent où, ce que vous voulez garder et ce que vous aimeriez changer lors de la réorganisation de votre jardin envahi de végétation.

Inventaire du jardin envahi par la végétation avec un rateau

Les orties et la végétation sauvage abondante doivent être repoussées sur le côté à l’aide d’un bâton, pour faire apparaître tous les risques de trébuchement, les grosses pierres ou les morceaux de grillage sur le sol. Repérez ces obstacles en enfonçant des baguettes visibles dans le sol. Vérifiez si des arbres et arbustes doivent être taillés ou éclaircis et repérez si des branches sont pourries ou mortes. Réfléchissez à ce qui doit vraiment être enlevé ; dans de nombreux cas, la taille ou l’élagage est suffisant pour créer l’espace et l’aspect désirés ainsi que pour permettre une meilleure pénétration de la lumière dans les arbustes et les massifs fleuris. Identifiez les plantes et arbustes que vous souhaitez déplacer.

Personne portant des gants et enfonçant des piquets en bois dans la terre pleine d’herbes autour d’une grande pierre

Prenez la situation en main grâce à un plan de jardin

Dans le cas de grands espaces envahis de végétation, nous vous recommandons d’élaborer un plan indiquant comment vous souhaitez planter le jardin. Votre schéma d’agencement doit être à l’échelle et inclure tous les bâtiments, zones, chemins et arbustes. Vous devez également indiquer précisément quelles zones sont à l’ombre au cours de la journée, ce qui vous aidera à trouver le bon endroit pour chaque plante de votre jardin.

Étape 2 : rassemblez vos outils

Vous aurez besoin des équipements suivants pour nettoyer votre jardin envahi de végétation :

  • Outils : coupe-bordure ou débroussailleuse, scie de jardin ou tronçonneuse, broyeur de jardin, sécateurs, cisailles à branches, taille-haie, scie à main pour travaux en hauteur, bêche, fourche à bêcher, râteau, tondeuse à gazon si nécessaire
  • Autres équipements : brouette, sac à déchets de jardin, panier, grande longueur de corde indéchirable
  • Vêtements de protection : gants, lunettes/visière de sécurité, protections auditives, bottes de sécurité
Un taille-haie, un broyeur de jardin, une brouette et d’autres outils et équipements disposés sur une pelouse

Étape 3 : éliminer les déchets, les mauvaises herbes et la végétation sauvage

Une femme s’agenouillant pour travailler dans un jardin envahi de végétation

Mise en ordre du jardin

Vous devez commencer par nettoyer le jardin sauvage et éliminer les déchets. Transportez un panier, un sac poubelle ou une brouette lorsque vous traversez votre jardin envahi de végétation et ramassez tous les déchets tels que les pots de fleurs en plastique, les morceaux de terre cuite cassés ou les tuteurs de plantes mis au rebut.

Femme utilisant une débroussailleuse sur des hautes herbes avec des arbres et des arbustes en arrière-plan

Coupe des herbes dans un jardin envahi de végétation

Coupez les herbes à l’aide d’une débroussailleuse ou d’une tondeuse à gazon. Il vous sera alors beaucoup plus facile de voir où d’autres travaux sont nécessaires. C’est à ce moment que vos baguettes de repérage démontrent leur utilité : tondez et coupez autour d’elles en faisant attention. Ratissez les déchets de coupe et déposez-les dans votre composteur ou votre poubelle de jardin.

Conseil STIHL :

Lorsque vous utilisez une débroussailleuse pour éliminer la végétation envahissante, travaillez systématiquement par rangées, en dégageant un passage d’un côté à l’autre.

Femme portant des gants, des protections auditives et des lunettes en train d’insérer des branches dans un broyeur de jardin

Désherbage et retrait des tiges et des souches

Il est maintenant temps d’éliminer les mauvaises herbes, ce qui devrait vraiment faire la différence dans votre jardin en friche. Vous pouvez utiliser un outil électrique pour couper les mauvaises herbes de grande taille pour les ramener à une hauteur accessible. Pour la végétation touffue non-ligneuse, utilisez de préférence une débroussailleuse équipée d’une lame. 

Taillez le tout pour le ramener à une hauteur d’environ 15 cm, en réduisant la hauteur par plusieurs passages, si nécessaire. Utilisez le broyeur pour hacher les déchets végétaux. Arrachez ensuite les tiges restantes. Si une tige est difficile à retirer, décompactez la terre qui l’entoure à l’aide d’une fourche. Si cela ne fonctionne pas, utilisez une bêche pour déterrer la tige. Veillez à arracher en même temps la motte racinaire pour éviter la réapparition rapide des mauvaises herbes.

Étape 4 : mettre les arbustes en forme

Vous devriez maintenant voir une nette amélioration de l’état de votre jardin. Mais ne vous reposez pas sur vos lauriers : il est maintenant temps de tailler et d’éclaircir les arbres et les arbustes pour les remettre en forme.

Femme utilisant un taille-haie sur un arbuste trop touffu

Taille des arbres et des haies

Déterrez les souches de vieux arbres à l’aide d’une bêche. Il est facile de retirer les petits arbustes que vous ne voulez plus en les coupant au ras du sol puis en arrachant leurs racines. Pour les arbres et les arbustes que vous voulez conserver, retirez toutes les branches cassées en les coupant près du tronc ou de la tige principale. Ensuite, examinez et élaguez les plantes plus grandes en fonction de vos besoins, en recherchant les drageons au fur et à mesure. 

De nombreuses plantes produisent des drageons depuis leurs racines, c’est-à-dire des rejets qui apparaissent ailleurs et finissent par devenir des plantes matures et indépendantes, ce qui est idéal pour le développement des régions boisées, mais beaucoup moins pour un jardin. Les plantes sujettes au drageonnage comprennent les ronces, le lilas, le robinia, le peuplier et les cerisiers ornementaux. Il est généralement préférable d’arracher les drageons plutôt que de les couper. Vous trouverez des informations détaillées sur la taille des haies ici. À la fin, passez tous vos résidus de taille dans le broyeur de jardin.

Femme éclaircissant des arbustes

Ébranchage des arbres

Si vous avez des arbres qui créent trop d’ombre, ont un feuillage trop dense ou des branches qui se croisent, vous pouvez utiliser une perche d’élagage pour éclaircir la couronne de l’arbre. Pour ce faire, élaguez toujours les branches entières jusqu’au tronc ou jusqu’à la branche d’origine au lieu de vous contenter de couper toutes les branches à une longueur uniforme. Sinon, des rejets en forme de broussailles fines apparaîtront sur les zones élaguées l’année suivante. 

Les petites ou grosses branches pourries, vieilles ou malades doivent être retirées immédiatement. Elles sont reconnaissables à leurs écorces ridées, souvent plus foncées que d’autres branches et recouvertes de mousse ou d’algues. Enfin, utilisez une tronçonneuse pour tailler toutes les branches.

CONSEIL STIHL :
Certaines considérations légales doivent être prises en compte lors de la taille des arbres et des haies. Vous ne pouvez pas couper une haie ou un arbre si l’opération risque d’endommager ou de perturber un nid d’oiseaux. Par conséquent ces travaux doivent être réalisés entre octobre et février.

Femme contenant le développement de ronces avec une perche et une corde

Taille et effilage des buissons

Les buissons à tiges multiples tels que les groseilliers ou les amélanchiers se caractérisent par de nombreux surgeons individuels qui poussent de la terre. Vous pouvez les couper ou effiler la forme de l’arbuste complet en coupant les rejets excessifs à 10 cm au-dessus du sol.

CONSEIL STIHL :
Une perche et une corde peuvent vous aider à contenir le développement de ronces et autres buissons : enfoncez la perche dans le sol, ramenez les ronces d’un côté et maintenez le tout en place à l’aide de la corde. La zone autour des ronces sera alors un peu dégagée.

Étape 5 : créer de nouveaux massifs et espaces

Vous pouvez maintenant bêcher les zones que vous avez éclaircies dans votre jardin. Appliquez un paillis sur toutes les zones de sol à découvert tout en décidant de ce qu’il faut planter, sinon les mauvaises herbes reviendront rapidement.
Femme utilisant une bêche pour marquer et définir la bordure d’une pelouse

Bords et bordures pour une meilleure organisation

Déterminez où seront les bords, les bordures et les massifs fleuris. En effet, des zones clairement délimitées font la différence entre un jardin envahi de végétation et un jardin ordonné. Marquez les bords de la pelouse et découpez-les avec une bêche.

Conseil STIHL :
Si vous aimez un peu de nature sauvage et ne souhaitez pas avoir un jardin trop ordonné, nous avons une petite astuce. Étalez une couche épaisse de paillis autour des arbustes et buissons concernés, afin de les garder exempts de mauvaises herbes et bien délimités, tout en laissant une végétation rampante sur d’autres zones si vous le souhaitez.

Replantation et repositionnement des arbustes et des massifs fleuris

Vous pouvez maintenant mettre de l’ordre dans les arbustes restants. Divisez ceux qui sont devenus trop grands ou trop buissonnants en les déterrant et en divisant leurs mottes racinaires en plusieurs parties. Plantez une partie dans son emplacement d’origine et mettez les autres parties dans de nouveaux endroits du jardin. Comblez les vides éventuels en ajoutant de nouvelles plantes à votre guise. Nous vous conseillons d’élaborer un plan de jardin avant de créer de nouveaux éléments dans votre jardin autrefois trop touffu.

Profitez de votre nouveau jardin

Vous avez réussi à remettre ce jardin en forme ! Vous pouvez maintenant tirer fierté de vos réalisations et profiter de votre nouvel espace extérieur !

Un jardin ordonné avec une pelouse, des arbustes et des arbres taillés

Un dernier conseil :
N’oubliez pas que votre jardin a besoin d’un entretien régulier : tonte de la pelouse, désherbage et taille annuelle des arbustes et buissons. Dans le cas contraire, votre jardin sera à nouveau envahi au fil du temps.

Résumé : s’attaquer à un jardin envahi de végétation

  • Ce n’est pas facile de mettre de l’ordre dans un jardin sauvage, mais une approche par étape vous facilitera la tâche.
  • Avant de remettre de l’ordre dans le jardin en friche, vous devez établir un plan. Vous saurez alors ce que vous voulez changer et comment vous devez procéder, et vous pourrez planifier vos étapes de travail.
  • Les étapes les plus importantes sont les suivantes : déblayer les déchets, couper les herbes et réduire l’excès de végétation, élaguer les arbres et les buissons, déterrer les plantes indésirables et réaliser de nouvelles plantations
  • Un entretien régulier empêchera votre jardin d'être à nouveau envahi par la végétation